Rubrique : Chroniques

Publié le : 10 mars 2004
ROBINSON / ELLIS / VINKELOE

BLUE RÊVE

Eld Records


Biggi Vinkeloe, Lisle Ellis, Donald Robinson articulent un langage exigeant qui se fonde en grande partie sur des jeux de contraste subtils et sur l’allégeance des formes. Profondeur et transparence en sont les composants essentiels.
Le disque s’ouvre sur le chant grave et mélancolique d’une contrebasse à laquelle vient se fondre subtilement batterie puis saxophone. Il s’en dégage une sorte de douceur froide - froideur à comprendre ici sans aucune connotation négative.
Cette première impression fait écho au bleu présent sur la jaquette ; on peut voir ainsi un lieu d’où émane une lumière énigmatique se situant à la limite du jour et de la nuit, entre ce qui naît et ce qui meurt, une lumière "bleu rêve" pour reprendre le titre du C.D. Il convient mieux de parler de lumière plutôt que de couleur car ce bleu bien particulier, intime et en même temps distant, infuse la musique de ce trio et y circule admirablement.

Géraldine Martin

Chronique publiée initialement sur le site Jazzbreak.com






Imprimer cet article