Rubrique : Chroniques

Publié le : 8 mars 2016
ALFIE RYNER

Brain Surgery

Les Productions du vendredi
 

 

Loris PERTOLDI, batterie ; Guillaume GENDRE, contrebasse ; Paco SERRANO, saxophones, voix, textes ; Gérald GIMENEZ, guitares ; Guillaume PIQUE, trombone.  

Le quintet Alfie Ryner produit une musique résolument habitée ! Jazztrash ? Jazzpunk ? Jazzfusion du 21e siècle ? Qu’importe, nous sommes en présence d’une musique marquée par l’intensité, où l’énergie circule... Sans doute parce qu’une grande complicité guide ces cinq improvisateurs issus de la Music’Hall de Toulouse.

Mais Alfie Ryner, c’est surtout une musique brillante comme la lame d’un couteau où l’on avance sur le tranchant des mots, le tout faisant valdinguer la vie, jusqu’au vertige...
Que ce soit dans les textes ou dans la musique, on y ressent exhibée l’écarlate de la vie, l’exubérance du sud (le tchatcheur-saxophoniste a un accent charmant qui mêle l’Andalousie et Toulouse) ... peut-être aussi l’exubérance d’une rencontre avec un ciel trop bleu, lancinant à force d’être aussi bleu.
Le graphisme des pochettes, signé par le tromboniste, joue des résonances fructueuses avec l’esprit de ce turbulent quintet. Entre désinvolture, tumulte, ces couleurs de l’instant ciselées à vif par Alfie Ryner nous emportent bien loin, bienheureusement...

Géraldine Martin






Imprimer cet article